Théo Van Rysselberghe, La Lecture par Emile Verhaeren, 1906

A l’occasion du centenaire du décès d’Emile Verhaeren (1855-1916), le Musée des Beaux-Arts de Gand rendra hommage à celui qui fut l’un des principaux acteurs du paysage culturel belge vers les années 1900. Cet ensemble sera présenté dans le nouveau Cabinet de dessins du Musée des Beaux-Arts inauguré à l’occasion de l’exposition et qui présente de nouvelles opportunités d'établir la très riche collection d’œuvres sur papier du musée.

Lire plus

Observateur privilégié

Emile Verhaeren fut à la fois un poète et un chroniqueur de l’art de son temps. Tout au long de sa vie, il jouit d’une renommée internationale. Verhaeren suivit pas à pas les différentes étapes du développement de la modernité artistique belge, entre 1880 et 1916, dont il défendit les multiples aspects, tels que le naturalisme et l’engagement social, l’impressionnisme et le néo-impressionnisme et enfin le symbolisme.

Verhaeren, tant dans ses textes poétiques que dans ses critiques d’art, met en mots ses émotions, ses passions et ses combats artistiques. Son regard, que ses contemporains trouvaient si acéré, nous permet de regarder et redécouvrir, d’un autre point de vue, l’art d’artistes tels, entre-autres, Léon Frédéric, Eugène Laermans et Constantin Meunier, James Ensor, Jan Toorop et Guillaume Vogels, Théo Van Rysselberghe, Henry Van de Velde et Georges Seurat, Fernand Khnopff, ou encore George Minne et Odilon Redon.

Collections internationales

La riche collection de peintures, sculptures et œuvres sur papier du tournant du siècle qu'abrite le Musée des Beaux-Arts de Gand servira de point de départ à cette exposition. Ce choix sera complété par un ensemble bien précis d’œuvres provenant de collections publiques et privées, parmi lesquelles seront représentés des artistes renommés tels qu'Auguste Rodin, Paul Signac, Maximilien Luce et Odilon Redon.

Le Cabinet de dessins

Cet ensemble sera présenté dans le nouveau Cabinet de dessins du musée, inauguré à l’occasion de l’exposition. Ce cabinet, comprenant huit salles, permettra au Musée des Beaux-Arts de Gand d’offrir au public un accrochage, régulièrement renouvelé, de sa très riche collection d’œuvres sur papier (dessins, estampes, pastels et livres illustrés) qui acquerront désormais une plus grande visibilité grâce à une présentation créative et variée.