Ga naar inhoud (Enter)
Recherches populaires

Le legs De Blieck : un ajout spécial à la collection de Gand

Emile Claus, 'Drève ensoleillée', 1903, MSK Gand - Legs des héritiers de Jozef et Fernand De Blieck
Emile Claus, 'Drève ensoleillée', 1903, MSK Gand - Legs des héritiers de Jozef et Fernand De Blieck

Depuis le 21 octobre 2016, la MSK expose des œuvres d'art provenant du legs spécial de Jozef et Fernand De Blieck dans la présentation  permanente. Au total, le legs consiste en quelque vingt-cinq peintures et sculptures rares, principalement d'artistes actifs à Laethem-Saint-Martin et dans la région de la Lys.

Deux collections spéciales

Les œuvres d'art qui ont été transférées au musée en 2016 ont passé les 50 années précédentes dans l'intimité de deux collections privées. Ils ont été légués par héritage à MSK, qui a déjà une forte tradition dans l'art de la région de la Lys. Ce geste généreux a permis de remettre au premier plan des œuvres d'art oubliées depuis longtemps, mais aussi des œuvres brillantes. Le legs renforce également l'ensemble déjà existant d'œuvres d'art de cette période et illustre l'attrait du musée en tant que centre de connaissance de l'art belge autour de 1900.

Des liens étroits avec les artistes locaux

Une grande partie du legs provient de la collection de Jozef De Blieck (1866-1927), un brasseur anversois, homme politique libéral, mécène et collectionneur d'art. De Blieck était un ami proche de Valerius De Saedeleer (1867-1941) et de George Minne (1866-1941), ce qui explique le grand nombre d'œuvres de ces derniers dans le legs. Mais elle contient également des tableaux d'Emile Claus (1849-1924), d'Albijn Van den Abeele (1835-1918) et de Gustave Van de Woestyne (1881-1947), qui sont autant d'acquisitions précieuses pour la collection du musée. Nous examinons ci-dessous un certain nombre de points saillants de manière plus détaillée.

Ensemble spécial de De Saedeleer

La part de De Saedeleer dans le legs se distingue: pas moins de 11 tableaux. Il s'agit souvent d'œuvres qui, jusqu'à présent, n'étaient connues que par des images en noir et blanc... Les chefs-d'œuvre absolus sont Fin d'une belle journée (1905), Ferme dans la neige (1907), Paysage d'hiver au Pays de Galles (vers 1916) et Petit village sous la neige (1933).

Avec les œuvres de De Saedeleer déjà présentes dans la collection du musée, le MSK peut, grâce au legs, suivre de près l'évolution de l'artiste, depuis sa période à Laethem-Saint-Martin et Tiegem avant la Première Guerre mondiale, et au Pays de Galles pendant la guerre, jusqu'à Etikhove où l'artiste a vécu de 1921 à sa mort. Son ami De Blieck habitait à une vingtaine de kilomètres de là, à Geraardsbergen, de l'autre côté des Ardennes flamandes.

Sculpture de George Minne

Outre De Saedeleer, Minne est également bien représentée dans le legs. Bien que le MSK possédait déjà la plus grande collection muséale de sculptures et de dessins de Minne, ce legs constitue ici aussi une magnifique acquisition. Ainsi, il est désormais possible de montrer différentes versions de certaines images dans différents matériaux, allant du bronze et du bois au marbre et au granit. De cette façon, nous pouvons illustrer la manière de travailler de Minne et le traitement d'une image sur différents supports.

Gustave Van de Woestyne

Enfin, une petite mais exquise peinture de Gustave Van de Woestyne mérite l'attention. Peu après son arrivée à Laethem-Saint-Martin, le jeune artiste peint un portrait en pied de Deeske (1902). Pour l'artiste, ce simple locataire est devenu par la suite l'un de ses modèles favoris, qui revient comme image type dans de nombreux tableaux.