collection

À l’instar de Paris et de Lille, en 1792, l’Académie de Gand a organisé son premier « salon » ainsi qu’un concours sur le thème du visage caractéristique. Ernest Joseph Bailly a remporté le premier prix avec ce portrait d’homme. Son visage est tordu par une grimace pleine de mépris. Des visages caractéristiques comme celui-ci relèvent d’une tradition qui remonte à Léonard de Vinci et Pieter Brueghel. Pour sa représentation du thème « Le Mépris de la haine », Bailly s’est probablement inspiré de créations du dessinateur et peintre Charles Le Brun et du sculpteur Franz Xaver Messerschmidt, deux artistes qui ont compilé un véritable inventaire de toutes les expressions faciales possibles.