collection
Huile sur toile: 55 cm x 46,6 cm
1969-B

Ensor peint Vieille dame aux masques lorsqu’il est au sommet de sa période fantastique, connue également comme ‘période des masques’. Au départ, il s’agit d’une commande mais lorsque le portrait est refusé, Ensor le transforme en une mascarade où la perspective raccourcie et les personnages entassés renforcent la tension dramatique. La femme portraiturée est vraisemblablement Neel Doff, poétesse et publiciste néerlandaise. La douceur qui émane des traits de la vieille dame forme un contraste saisissant avec les masques terrifiants et la tête de mort sinistre qui se bousculent autour d’elle. Le coloris agressif et très contrasté, composé de rouges et de verts vifs, accentue l’aspect menaçant des masques moqueurs.