collection
Ivoire: 29,9 cm x 13,6 cm
1924-N

Le musée possède une très belle collection de sculptures de Paul De Vigne. Cet artiste gantois fait partie des sculpteurs belges du mouvement réaliste qui s'inspirent de la sculpture de la Renaissance italienne ainsi que du sculpteur français Jean-Baptiste Carpeaux, un artiste des plus influents en Belgique. Les portraits et personnages allégoriques de De Vigne allient une forme de classicisme à un naturel surprenant, comme lillustre bien cette Psyché. La tête présente une légère inclinaison, le cou est bien tendu et la peau est rendue jusque dans le moindre détail. Le contraste entre la gravité du regard et la jeunesse de la femme confère une grande force à la Psyché. La statue est réalisée en ivoire, un matériau privilégié par les sculpteurs de la fin du XIXe siècle. Le mot grec psyche signifie à la fois âme et papillon. D'où les ailes de papillon sur son dos. Dans l'antiquité, le papillon représente la mort, dans la tradition chrétienne, la résurrection. En relation avec la libellule sur le socle, symbole d'élégance et de légèreté, mais aussi du péché, la sculpture se réfère probablement à la guerre entre le bien et le mal.