collection
Huile sur toile: 92,4 cm x 69,8 cm
1962-Q

En Belgique, l'abstraction nait à Anvers et à Bruxelles à la fin de la Première Guerre mondiale. À Anvers, le mouvement se développe autour de l'essayiste Michel Seuphor et du poète Paul Van Ostaijen, tous deux fervents défenseurs de la représentation pure. A la même époque, un autre groupe d'artistes abstraits travaille à Bruxelles. Parmi eux, Victor Servranckx qui, déjà en 1917, expose des œuvres non-figuratives à la Galerie Georges Giroux, également à Bruxelles. Sa vie durant, Servranckx restera fidèle à sa conception de l'art plastique. Il est sans nul doute la plus intéressante figure du mouvement abstrait en Belgique. Ses œuvres intègrent parfois des éléments stylisés issus de l'univers de l'industrie et de la mécanique, comme ici dans Port. Opus 2, mais dans leur grande majorité, elles sont purement abstraites.