collection
Huile sur toile: 79 cm x 68,5 cm
1923-D

Avant de s’appeler Pietà, cette œuvre s’intitulait Les sept douleurs de la Vierge - la pieta ou pitié en italien étant l’une de ces douleurs. Les six autres sont représentées dans le paysage derrière Marie: le présage de la souffrance de Jésus-Christ par Siméon dans le temple, la fuite en Égypte, la perte de Jésus au Temple, Marie rencontrant Jésus sur la route de Golgotha, la crucifixion et la mise au tombeau. L’exécution du paysage et des petits personnages sommairement esquissés à l’arrière-plan diffèrent fondamentalement de la façon dont est peinte la Piéta à l’avant-plan. À quelques détails près, la Piéta est une copie que l’artiste a faite d’une gravure d’après Raphaël.