collection
Huile sur toile: 150,2 cm x 149,8 cm
1999-Q

A l’instar de bon nombre d’artistes de sa génération, Jean Brusselmans s’emploie, dans les années 1920-1930, à créer une synthèse entre le dépouillement des formes, inspiré du cubisme, et une approche expressionniste empreinte de lyrisme. Pour le tableau Paysans, peint en 1928, l’artiste puise son inspiration dans le travail des habitants de son village, Dilbeek, une commune du Pajottenland, une région vallonnée située près de Bruxelles. Les personnages du tableau ne présentent pas de caractéristiques individuelles et font uniquement fonction d’éléments dans une composition géométrique. Les nombreuses études du tableau – le Musée en possède une vingtaine – révèlent l’approche rationnelle mise en œuvre par Brusselmans pour élaborer la composition et pour inscrire le paysage, les personnages et les objets dans un schéma de triangles, de diagonales et de quadrillages.