collection
Plâtre: 46,1 cm x 15,9 cm
1996-A

George Minne n’avait que vingt ans lorsqu’il réalisa Mère pleurant son enfant mort. Ce fut sa première sculpture véritablement mature et aussi l’une des plus dramatiques de son oeuvre. Le désespoir de la femme, qui tient son petit garçon mort serré convulsivement contre son corps décharné, exprime d’une manière crue et presque primitive la compassion de l’artiste pour la souffrance humaine. La posture frontale et le fusionnement des corps entre eux et avec le socle sur lequel ils sont assis, s’écartent totalement du langage des formes classique auquel l’artiste avait encore recours peu de temps avant, notamment dans l’esquisse en terre cuite du même nom. Les membres déformés et le défoulement total dans l’expression d’extrême douleur sont annonciateurs de l’expressionnisme.