collection
Huile sur toile: 111,8 cm x 95,8 cm
1962-C

Avec L’idiot devant l’étang, Frits van den Berghe représente l’innocent du village – un personnage qui aurait vraiment existé –, entouré d’éléments de sa vie quotidienne: la roulotte, l’étang, l’étable et les canards. La structure de la composition est statique, avec une juxtaposition de plans aux couleurs vives. Cette toile, l’une des œuvres expressionnistes les plus matures de Van den Berghe, date du milieu des années 1920. Le personnage de l’innocent du village n’est nullement campé comme une caricature. Au contraire, le portrait de l’innocent au corps balourd et au regard vide reflèterait plutôt le propre caractère mélancolique de Van den Berghe, ainsi que la compassion qu’il ressent pour la maladresse et la faiblesse d’esprit de cet homme.