collection
Huile sur toile: 217 cm x 152 cm
1898-I

Après une formation à l’académie de Bruxelles, Henri Evenepoel s’installe à Paris en 1892. Au même titre que bon nombre d’artistes de son époque, il est passionné par ce qui se passe sur la scène artistique en France. Ses œuvres les plus matures seront peintes au cours des années suivantes, tel le portrait d’un ami, le peintre espagnol Francisco Iturrino. Drapé d’une pèlerine noire, le personnage sombre et monumental est reproduit grandeur nature sur la Place Blanche. La partie supérieure du corps se découpe sur l’arrière-plan animé, où le carmin vif du Moulin Rouge attire le regard. La palette harmonieuse, le style décidé, la sobriété et la composition audacieuse qui isole le personnage de la foule, confèrent une grande distinction à l’homme représenté. Les photos prises dans l’atelier prouvent que l’artiste a d’abord peint le personnage puis l’arrière-plan. Cette peinture, la seule toile vendue du vivant de l’artiste, est acquise par le Musée en 1899.