collection
Huile sur toile: 92,3 cm x 65,5 cm
1874-C

L'Esclave au plateau de fruits de Jules Lefebvre est acquise, en 1874, au Salon de Gand. Cette toile est représentative du type d'art français qui plait, à cette époque, aux amateurs gantois de peinture. Vainqueur du prix de Rome, Lefebvre acquiert, dans le Paris de 1860, une sérieuse réputation grâce à ses portraits de femmes aguichantes et ses nus érotiques, à connotation biblique ou mythologique, qui peuvent être confrontés à ceux de William Bouguereau. Son Esclave au plateau de fruits est moins provocante que certains de ses nus vus de face, mais le « parfum » exotique et la place suggestive des fruits mûrs confèrent au tableau une forte connotation érotique. Professeur à l'École des Beaux-Arts, Lefebvre est également lié à lAcadémie Julien où il donne cours, entre autres, à William Hart, Félix Vallotton et Fernand Khnopff.