collection
37,4 cm x 45,4 cm
2011-GP

Le tableau Les Bains à Ostende est caractéristique d’un groupe de peintures réalisées par James Ensor sur des panneaux de petites dimensions en 1889 et en 1893-1894. Ces œuvres sont peintes d’une manière très graphique alors que ses dessins sur papier de la même période ressemblent à de petites peintures. De par son caractère linéaire très prononcé et l’élaboration insouciante et improvisée propre à l’artiste, l’œuvre Les Bains à Ostende évoque elle aussi un dessin peint. Elle possède une valeur artistique particulière qui lui est conférée, entre autres, par la manière dont Ensor joue avec la couche préparatoire pour représenter les loisirs populaires des baigneurs mondains. Nous voyons ici un croquis satirique, brillant et témoignant de la ‘fureur fin de siècle’ dont jouit la principale station balnéaire belge vers 1900. À gauche on aperçoit les roulottes de plage tirées par des chevaux jusqu’au bord de mer, permettant ainsi aux dames et messieurs généralement distingués, de se rendre dans l’eau et – aux yeux d’Ensor – de perdre aussitôt toute dignité. Ce spectacle de masse est suivi avec intérêt par un public de tous rangs et classes sociales, qui se trouve lui aussi sur la plage et les roulottes. Quelques spectateurs sont même équipés de jumelles pour mieux discerner les détails. Le photographe juché sur une roulotte pourrait avoir été peint par Ensor pour faire allusion aux photos et cartes de vue reproduisant les baigneurs à Ostende. Au sein de l’œuvre de l’artiste, Les Bains à Ostende est considérée comme l’une des pièces que le public préfère. Il en existe également une gravure, datant de 1899 et appartenant elle aussi au Musée des Beaux-Arts de Gand, qui, curieusement, ne présente pas une image inversée. L’œuvre figure dans la ‘Liste des pièces maîtresses’ protégées par décret par la Communauté flamande, notamment pour éviter qu’elles ne quittent le pays sans protection. La Communauté flamande en fera l’acquisition en 2011 et la mettra en dépôt au Musée des Beaux-Arts de Gand.