collection
Huile sur toile: 96 cm x 149 cm
1966-W

Albert Carel Willink est l'un des principaux représentants du réalisme magique aux Pays-Bas. Willink s'engage dans une démarche picturale dont le réalisme soigné lui permet de transposer la réalité en un univers virtuel fantastique. Le langage des formes de cet artiste réaliste magique ou plutôt fantastique, comme Willink préfère se définir lui-même, est apparenté à celui du surréalisme. Durant un voyage qu'il fait en Italie en 1962, l'artiste est frappé par les sculptures de la Renaissance qui ornent le parc du château de Bomarzo près d'Orvieto. Elles lui serviront de source d'inspiration pour cinq grands tableaux, dont L'Équilibre des forces. « Je n'ai pu m'empêcher » déclare Willink à propos de ce tableau, « d'y reproduire un objet de fer: la rampe de lancement d'un véhicule spatial. Les ouvrages de fer recèlent de la force. Et à leurs côtés, l'univers impuissant de l'image nous rappelle que tout ce qui nous entoure relève de l'éphémère. »