collection
Huile sur toile: 124,5 cm x 156,8 cm
1960-G

Henri Raemaecker, plus connu sous le pseudonyme de Ramah, est un autodidacte. Ses œuvres datant d'avant la Première guerre mondiale sont nettement influencées par Rik Wouters. A partir de 1916, Ramah se concentre davantage sur la structure des formes que sur la couleur  une approche qui se manifeste dans Le Peintre, une de ses œuvres les plus matures des années vingt. Il s'agit d'un autoportrait schématisé où on le voit entouré de spectateurs dans un paysage méditerranéen. Ramah fait la connaissance du peintre Paul Maes en 1919. Ensemble, ils feront de nombreux voyages, notamment en Italie et dans le Midi de la France. Bien que n'appartenant pas au groupe des expressionnistes flamands, Ramah a accès à leurs galeries à Bruxelles, et c'est ainsi qu'il exposera à plusieurs reprises à la galerie Le Centaure.