collection
Huile sur toile: 76,5 cm x 101 cm
1874-E

À l'instar de son frère Jan, Frans Verhas se forge lui aussi une excellente réputation comme peintre de scènes bourgeoises au cours du dernier quart du XIXe siècle. Le tableau Le Lion exprime sa prédilection pour un art anecdotique et narratif. Une fillette recherche la protection de sa mère par peur de son frère qui se cache sous une peau de lion dont il anime soudain la tête. La scène se déroule dans un intérieur bourgeois cossu et surchargé de décorations. L'attention que Verhas prête à l'éclairage fluide et au rendu du tissu de la robe de la femme évoque la technique d'Alfred Stevens, qui jouit à cette époque d'une grande popularité internationale.