collection
Pastel: 71 cm x 90,8 cm
1906-I

L’artiste allemand Ludwig Dill étudie l’architecture avant de se consacrer entièrement à la peinture à partir de 1872. Il fait de nombreux voyages en France, en Suisse, en Italie et en Belgique. En 1892 il cofond la Sécession à Munich. C’est vers cette époque qu’il se lance dans la peinture paysagère. Il s’installe à Dachau, non loin de Munich, au cœur d’un inspirant paysage de tourbe, où séjournent en même temps que lui Arthur Langhammer et Adolf Hölzel. À l’instar des artistes de Barbizon, ils y fonderont l’école de peinture Neu-Dachau. Dill y réalisera de nombreux paysages d’arbres et de marais, dont l’atmosphère est rendue tout en nuances, à la tempera et au pastel.