collection
Huile sur toile: 148,5 cm x 228,5 cm
1863-A

Pour la peinture belge de paysage, Xavier De Cock fut plutôt un artiste de transition entre romantisme et réalisme. Ses paysages sont effectivement basés sur l’observation de la réalité, mais leur composition est toutefois relativement conventionnelle. À partir du début des années 1850, il séjourna régulièrement en France avec son frère César. C’est là qu’il découvrit le nouveau sentiment de la nature de l’Ecole de Barbizon, dont son œuvre fut progressivement imprégné. À son retour en Belgique en 1860, il travailla surtout dans la périphérie gantoise. Des représentations telles que La Meersstraat à Gand valurent à De Cock d’avoir du succès dans les salons contemporains, auprès du public et aussi auprès de la presse.