collection
Huile sur panneau: 87,4 cm x 39,2 cm
S-106

Le panneau central nous montre sainte Anne assise sur un trône somptueusement décoré. Selon la tradition chrétienne, sainte Anne se serait mariée trois fois. Ses époux respectifs se trouvent à sa droite et à sa gauche. De son union avec Joachim, elle enfanta une fille, Marie, mère de Jésus. La Vierge Marie et l'Enfant sont assis aux pieds de sainte Anne. Joseph, époux de Marie, se trouve à droite, tenant en main un bâton en fleurs. Sur les volets latéraux, nous voyons les filles d'Anne, nées de ses première et seconde noces, en compagnie de leurs époux et enfants. La dévotion à sainte Anne atteint son apogée vers 1500, surtout aux Pays-Bas. Pourtant, ses origines sont beaucoup plus anciennes et remontent au culte de la fertilité pratiqué à l'ère préchrétienne et à la vénération de la Grande Mère. Le triptyque, attribué au Maître de sainte Anne, est originaire de l'ancien béguinage de Saint-Aubert (Poortakker) à Gand. La représentation des personnages est réaliste. L'emploi d'or, larrière-plan sans relief, la haie de roses et la mention des noms de saints constituent toutefois des archaïsmes.