collection
Huile sur toile: 65 cm x 49,2 cm
1957-O

Edgard Tytgat aura peint le portrait de nombreux enfants dont nous ignorons toutefois le nom. Ceci vaut également pour la fillette reproduite sur le tableau La Dernière poupée. Une ambiance mélancolique se dégage du personnage, car reçevoir sa dernière poupée symbolise la fin imminente de l'enfance. La simplicité et la pureté naturelles de l'enfance enchantent l'artiste. Cette même simplicité ainsi qu'une certaine maladresse se retrouvent également dans sa façon de dessiner et de peindre, un mode proche de l'imagerie populaire et du dessin d'enfant. Bien qu'il adhére au cercle d'expressionnistes flamands rassemblés autour de la revue Sélection vers 1924, Tytgat continue d'appliquer sa technique de dessin et picturale légèrement naïve si caractéristique.