collection
Huile sur toile: 117,2 cm x 135,2 cm
S-86

Aux XVIe et XVIIe siècles, la conversion de Saint Matthieu est un thème recherché. Marinus van Reymerswale en réalise, lui aussi, plusieurs versions. Celle conservée au Musée de Gand est une réplique peinte par l'artiste d'après une œuvre plus ancienne faisant partie de la collection Thyssen à Madrid. La date de l'œuvre, le 14 mai 1536, figure sur une feuille de papier que l'on aperçoit derrière Matthieu qui croise les mains en signe de soumission. Matthieu, qui deviendra ultérieurement apôtre et évangéliste, exerce au départ la profession de publicain ou percepteur des impôts. À l'époque, les publicains sont généralement considérés comme des extorqueurs de fonds et des pécheurs. Matthieu relate l'histoire de sa conversion dans son évangile. Van Reymerswale est originaire de Zélande et étudie à luniversité de Louvain. Il suit sa formation de peintre à Anvers. Son style se caractérise par un trait soutenu et émouvant, par l'allongement maniériste des personnages et par la sobriété de reproduction des objets. La représentation offre une belle image de l'intérieur et de l'animation qui règne dans les bureaux de perception de l'époque, avec leurs nombreux comptes, notes et rouleaux de papier.