collection
Huile sur toile: 114 cm x 150,4 cm
2000-A

Durant la Première guerre mondiale, Edgard Tytgat fuit en Angleterre où il se consacre à l'œuvre graphique. C'est ainsi qu'il illustrera le conte de fée du Petit chaperon rouge et d'autres récits sur bois et lino. Et après la guerre aussi, Tytgat conservera sa prédilection pour des scènes narratives, humoristiques par moments, et rendues dans un style souvent primitif et populaire. Nous apercevons ici un bateau avec des enfants, amarré dans une île paradisiaque où ils sont attendus par Saint Nicolas. La représentation sur la voile de l'embarcation évoque un passage de la Bible où le Christ dit: « Laissez venir à moi les petits enfants. » Dans le jardin emmuré de l'île, lartiste se reproduit lui-même entouré d'enfants en train de jouer. La même année, Tytgat réalise une gravure sur bois reproduisant le même sujet.