collection
Huile sur toile: 80,5 cm x 80 cm
1991-M

Lorsque la Première Guerre mondiale éclate, Gustave Van de Woestyne fuit en Angleterre avec sa famille. À son retour, en 1919, le paysage artistique belge a changé. Van de Woestyne, qui, avant la guerre, faisait partie des symbolistes du premier groupe de Laethem-Saint-Martin, n'est pas insensible au modernisme et intègre progressivement des éléments de style expressionniste et post-cubique dans son œuvre. Fugue, qui date de 1925, figure parmi ses œuvres les plus marquées par l'expressionnisme. D'inspiration musicale, le titre renvoie à l'aspect polyphonique de la composition. Le paysan se trouve au centre, entouré des éléments qui déterminent sa vie et lui donnent sa raison d'être: la maison, l'église, les animaux et la nature. Très simplifiées, les formes se réduisent à de grands pans de couleurs contrastés qui rappellent un collage. L'alternance de couches de peinture transparentes et couvrantes au sein d'un même tableau reviendra régulièrement dans l'œuvre de Van de Woestyne à partir des années 1920.