collection
Huile sur toile: 96 cm x 110,5 cm
1909-HHH

De même qu'Albijn Van den Abeele et Gustave Van de Woestyne, Valerius De Saedeleer fait partie dudit premier groupe de Laethem-Saint-Martin. Vivant au contact de la simplicité campagnarde de la population et de la nature, l'artiste dote son art d'une nouvelle teneur. Les paysages que De Saedeleer y peint témoignent d'un vécu quasi mystique de la nature. L'artiste accentue l'infinité et l'intemporel du paysage en recourant à un style sobre, pur et linéaire, apparenté à l'art des Primitifs flamands qu'il découvre lors d'une grande rétrospective organisée à Bruges en 1902. Grâce à la répartition décorative et rythmique des plans et à la stylisation poussée de Fin d'une journée sombre, l'artiste rend au paysage sa forme essentielle.