collection
Huile sur toile: 54,2 cm x 39,8 cm
1991-I

A la fin du XIXe siècle, un groupe de paysagistes allemands s'installe à Worpswede, près de Brême. Ces artistes s'apparentent aux peintres de Laethem-Saint-Martin en ce qu'ils prônent, eux aussi, de ressourcer la peinture au cœur même de la nature et dans la simplicité de la vie rurale. Dès 1898, Paula Modersohn-Becker travaillera, elle aussi, à Worpswede. Elle sera considérée comme la figure de proue du groupe et y développe un style direct, précurseur de l'expressionnisme allemand. Outre de nombreux autoportraits, elle peint surtout le paysage et la population rurale des environs de Worpswede. Fillette dans le bois de bouleaux est l'une des nombreuses études que l'artiste fait de sujets représentés devant un arrière-plan de bouleaux blancs, le symbole par excellence du printemps et de la jeunesse.