collection

Le périodique francophone ça Ira ! fut fondé par d’anciens collaborateurs de Lumière. Georges Marlier était l’auteur de la rubrique d’art, et le poète Paul Neuhuys rédigeait les articles sur la littérature moderne. Durant cette période, la revue mensuelle fut le seul périodique belge à s’intéresser au mouvement Dada. En 1921, ça Ira ! publia un numéro thématique consacré à ‘Dada, sa Naissance, sa Vie, sa Mort’. Pour ce faire, le rédacteur du numéro, Clément Pansaers, avait pu compter sur le concours des dadaïstes parisiens, dont Paul Eluard, Francis Picabia et Ezra Pound. Le périodique anversois organisa aussi plusieurs expositions sur le thème des abstraits anversois, et fit également office d’éditeur de poésie et de linogravures. En 1922, Paul Joostens publia son recueil Salopes chez ça Ira ! en l’ouvrant par les mots « Bonjour dada ».