collection
23,8 cm x 32,1 cm
1935-J

Dans cette esquisse, Théo van Rysselberghe a fait le portrait de son ami Armand Heins alors qu'il peignait dans son jardin. Critique, illustrateur et artiste, Armand Heins s'est également engagé de manière intensive dans la préservation des monuments. Il a notamment réalisé des centaines de lithographies et de dessins qui ont redonné vie à la Gand médiévale, qui avait largement disparu. Avec quelques coups de pinceau rapides et une palette de couleurs fraîches, Van Rysselberghe a réussi à évoquer une image de la concentration avec laquelle son ami travaille. La chèvre en bas à gauche a été peinte par Armand Heins lui-même, ce qui ajoute un élément ludique et vivant à l'atmosphère générale de gaieté.