Ga naar inhoud (Enter)
Recherches populaires

'The Arena' - Luc Tuymans

En 1990, Luc Tuymans a organisé sa première grande exposition personnelle au Musée d'art contemporain, alors hébergé sous le toit du MSK. Il y est revenu en 2017 pour y peindre la première fresque de sa carrière - à ne pas confondre avec les nombreuses peintures murales qu'il a déjà réalisées ailleurs. Il fait désormais partie intégrante du bâtiment et de la collection du musée.

The Arena: une œuvre avec de l'histoire

Pour cette fresque, Tuymans revient à 'L'Arène', une œuvre de 1978. Au centre de l'image se trouve une scène théâtrale difficile à discerner, composée d'un fond vaguement peint et d'un collage de photos de personnages méconnaissables. À gauche, on voit une silhouette qui regarde l'image comme s'il s'agissait d'une projection.

Après sa formation artistique, Luc Tuymans a étudié l'histoire de l'art dans les années 1982-1985. Durant cette période, il expérimente exclusivement le cinéma. À l'époque, il a réalisé un diorama de l'Arena, qu'il a utilisé pour réaliser un film en super 8. En 2014, des images fixes de ce film ont été utilisées pour créer une séquence de six peintures à grande échelle. Il s'en est servi comme base pour la fresque.

De la cinématographie en plâtre

Pour renforcer encore l'effet cinématographique, Tuymans a choisi pour sa fresque un long mur convexe et un mur d'extrémité. Cela crée l'illusion que les images passent devant nous en cinémascope. Dans les trois fresques, nous voyons la même scène sous un angle différent.

Les forts contrastes clair-obscur, qui étaient à l'origine le résultat du projecteur monté sur l'appareil photo, font ici référence à la lumière dramatique des peintures noires de Francisco Goya. Le double sens du titre - une arène est à la fois un champ de bataille et une scène de théâtre - souligne la position ambiguë du spectateur, une position qui dépend du désir qui anime son regard.

Une fresque?

Une fresque est une peinture murale qui est peinte sur une couche de plâtre fraîche et encore humide. La couche d'un centimètre d'épaisseur est appliquée sur la brique nue. Il doit être stable, sec, exempt d'humidité ascendante et exposé à l'air pendant un temps considérable. Le mur doit être mouillé plusieurs fois pour assurer une bonne adhérence avec la fresque.

Au 15e siècle, le dessin était gravé au moyen d'une planche munie d'une aiguille à graver. Aujourd'hui, cela se fait par projection. Pendant que le plâtre sèche, les pigments sont absorbés. La peinture doit être faite rapidement, car le plâtre sèche en un jour. Lorsque le plâtre sèche, les couleurs deviennent plus claires.